Le Groupe du Cercle du Cotentin se réjouit de la décision de la Région Normandie et de Ports Normands Associés (PNA) de lancer le chantier tant attendu depuis des années  de la démolition de l’ex-Hôtel Mercure. Annonce faite le jeudi 18 octobre par le Président de la Région Normandie Hervé Morin en visite à Cherbourg-en-Cotentin, devant tous les partenaires locaux.

Cette étape symbolique marque le début d’un projet ambitieux d’aménagement et de modernisation du plateau de la Cité de la Mer. C’est dans le cadre de la valorisation du quai Lawton-Collins, longtemps attendu par nos concitoyens, qu’intervient cette opération indispensable à la redynamisation du port de Cherbourg.

Alors que PNA propriétaire du terrain rétrocèdera l’espace à la ville de Cherbourg-en-Cotentin nous attendons, de la part de la municipalité, une véritable concertation avec l’ensemble des acteurs pour mener ce chantier.

Ce rendez-vous a été l’occasion pour Hervé MORIN d’annoncer la relance de la filière hydrolienne dans le Cotentin avec Tim CORNELIUS, PDG d’Atlantis. Nous sommes sensibles à l’engagement de la Région, qui a fait du Cotentin une priorité.

Elle confirme cette volonté par son attachement au déploiement de l’hydrolien, en investissant massivement dans le Raz Blanchard. Le port de Cherbourg est le meilleur emplacement pour valoriser les ressources maritimes normandes et faire du COTENTIN, un territoire incontournable en Normandie.

Au-delà des engagements partisans, les élus locaux s’engagent probablement comme jamais pour contrebalancer le recul de l’Etat dans les territoires, préserver l’essentiel et trouver de nouvelles voies de développement. Avec l’énergie qui est la nôtre, nous élus du Cercle du Cotentin, sommes engagés dans cet objectif et préparons déjà avec vous l’avenir de notre territoire.