La passerelle de Cherbourg : un des m2 les plus chers de France !

passerelle

 

Vous observerez peut-être un jour, posés sur le bassin du commerce, les 134 mètres d’acier illuminés de cette passerelle, et un petit nuage obscur, symbole de votre argent gaspillé inutilement !

 

À l’origine, la somme colossale de 2,2 millions d’euros devait être consacrée à ce projet qui devait voir le jour en 2013, lors de l’inauguration des Eléis… La suite, vous la connaissez !

 

Comme si cela ne suffisait pas, fin 2014, l’équipe socialiste du Conseil Municipal a voté une rallonge portant ce projet à 4 063 936 euros

Fin 2015, nouvelle rallonge de 600 000 euros

 

Les élus socialistes signent donc un chèque de près de 5 millions d’euros

Tout en refusant de se justifier et sans l’once d’un remords !!!

 

Car ce projet, dispendieux et superflu, porté par la majorité municipale, doit voir le jour ! Coûte que coûte et c’est non négociable !

Mais la passerelle ne sera pas prête en 2013, et ne sera même pas au rendez-vous de la Grande boucle 3 ans plus tard …

 

La mobilisation des budgets opérée par cette municipalité socialiste n’aura donc pas suffi à mener ce projet dans les temps. Pourtant, cet ouvrage d’art a pour vocation de changer les habitudes des Cherbourgeois. Et nous le concédons volontiers, les habitudes des Cherbourgeois vont changer. Car ce sont :

 

5 millions que nous n’investirons pas pour inciter des médecins à s’installer sur notre territoire !

5 millions que nous n’investirons pas dans les comptes de l’hôpital qui suffoque !

5 millions que nous n’investirons pas pour les plus démunis et les plus isolés !

5 millions que nous n’investirons pas pour redonner de l’attractivité au centre-ville qui se meurt !

Mais 5 millions d’euros qui font de cette passerelle sûrement la plus chère de France !

Signature de la coopération entre le Land Sarre et la Région Normandie

fullsizerender

 

David Margueritte, Vice-Président en charge de la formation et du développement des compétences et Stephan Toscani, Ministre des Finances et des Affaires européennes du Land de Sarre ont signé, ce jour, une déclaration d’intention de coopération en matière d’apprentissage, au CFA CIFAC, à Caen, en présence des représentants des centres d’apprentissage normands et de la délégation allemande.

« Favoriser les échanges pour les apprentis français et allemands dans les domaines de l’automobile, l’agroalimentaire, la maintenance industrielle et l’artisanat, tel est l’objectif de cette nouvelle coopération. Nous savons que les séjours à l’étranger ouvrent les jeunes à d’autres perspectives et les poussent à aller plus loin. C’est l’un des axes que nous souhaitons développer pour augmenter le nombre d’apprentis dans notre région » déclare David Margueritte. 

La délégation allemande – composée de représentants du Ministère des Finances et des Affaires Européennes, des Chambres de Commerce et d’Industrie et des Chambres des Métiers et de l’Artisanat de la Sarre, d’entreprises, de l’Université de la Sarre et de l’Université franco-allemande – a ensuite présenté, sa nouvelle stratégie « France » pour intensifier les échanges économiques entre les deux territoires.

 

img_3743

 

img_3734

La Région lance la construction d’un nouvel IFSI/IFAS à Cherbourg

annonce-ifsi

ifsi-fas

 

Hervé Morin, Président de la Région Normandie et David Margueritte, Vice-Président en charge de la Formation et du développement des compétences, ont annoncé, ce jour, la construction d’un nouveau bâtiment de près de 3000m2 pour accueillir l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et Aide-soignant (IFSI-IFAS). Le coût total de cette opération est estimé à 11 millions d’euros. Le bâtiment sera édifié sur le site de l’AFPA à Cherbourg si celui-ci est intégré dans la liste des sites concernés par la dévolution des centres de formation à l’AFPA. La Région Normandie sollicitera la participation des collectivités locales concernées à ce projet structurant, à commencer par celles de la Ville de Cherbourg-en-Cotentin et de la future Communauté d’Agglomération du Cotentin.

« La Région qui assure aujourd’hui l’intégralité des dépenses de fonctionnement de l’IFSI/IFAS est heureuse d’annoncer la construction d’un nouveau bâtiment sur le site de l’AFPA de Cherbourg-en-Cotentin, à proximité du Centre Hospitalier. Le bâtiment actuel n’offrant plus une qualité d’accueil satisfaisante, il était urgent d’investir pour permettre aux 257 élèves de l’IFSI/IFAS d’étudier dans les meilleures conditions possibles » ont déclaré Hervé Morin et David Margueritte.

Cette décision de la Région d’implanter les nouveaux locaux de l’IFSI-IFAS sur la partie inexploitée du site de l’AFPA à Cherbourg répond à plusieurs enjeux :

1/ Améliorer les qualités et les capacités d’accueil de cet important établissement de formation pour le Nord Cotentin. Actuellement hébergé sur le site du Centre Hospitalier Public du Cotentin (CHPC), le bâtiment actuel, construit en 1970, nécessite, en effet, d’importants travaux de remise aux normes. Par ailleurs, ses aménagements ne correspondent plus aux besoins en termes d’accueil et de pédagogie. Il est également envisagé de mutualiser, dès la rentrée de septembre 2017, les services de restauration de l’IFSI/IFAS et de l’AFPA.

2/ Renforcer l’offre de formation à Cherbourg-en-Cotentin.

La Région réfléchit actuellement à une évolution de la carte des formations. L’objectif recherché étant de répondre au mieux aux besoins des territoires et de leurs entreprises. Dans cette perspective, elle a engagé avec les acteurs économiques de Cherbourg une réflexion sur leurs attentes.

  • Ce projet constitue ainsi la première pierre d’un plan de renforcement de l’offre de formation médicale à Cherbourg alors même que l’accès aux soins des particuliers s’est fortement dégradé depuis la fermeture des urgences de Valognes en 2015.

 

  • Une réflexion est également en cours pour développer une offre de formation autour des métiers de la mer. Les acteurs de l’éolien et de l’hydrolien ont été consultés. A ce titre, la Région mettra tout en œuvre pour permettre l’accueil du Campus technologique souhaité par DCNS et qui pourrait être implanté sur le site de l’AFPA d’Equeurdreville-Hainneville.

 

3/ Remédier au problème de stationnement récurent lié à l’utilisation du parking de l’hôpital par les étudiants. La construction du nouvel IFSI/IFAS permettra de libérer des places pour les patients et le personnel de Cherbourg et de créer de nouvelles places de stationnement, véritable enjeu pour tout le quartier Est de la ville, qui est actuellement complétement saturé.

Accueil des lauréats normands WorldSkills

Le 13 septembre dernier, j’accueillais les 58 lauréats normands des Olympiades des métiers à l’Abbaye aux Dames, siège du Conseil Régional à Caen.

Ces ambassadeurs porteront les couleurs de la Région Normandie lors de la finale nationale qui aura lieu au début de l’année 2017 à Bordeaux.

La candidature de la Normandie pour l’organisation des finales des Olympiades en 2019 permettra de mettre en lumières les filières d’apprentissage comme voies d’excellence.

article-pm-olympiades

Annonce du Plan de relance de l’apprentissage

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, et David Margueritte, Vice-président en charge de la formation et de l’apprentissage, ont présenté, ce jour, le plan normand de relance de l’apprentissage, en présence des apprentis et des acteurs de l’apprentissage au Centre de Formation d’Apprentis Transport-Logistique (CFATL) à Caen.

« Ces cinq dernières années, le nombre d’apprentis baisse dans notre région. Aujourd’hui, 10 000 places sont vacantes dans les Centres de Formation d’Apprentis normands. Un jeune normand sur quatre est au chômage. C’est plus que la moyenne nationale. Or nous savons que l’apprentissage est une très bonne option pour que les jeunes décrochent un emploi. Il est urgent d’agir » déclare Hervé Morin.

« Le Plan normand de relance de l’apprentissage élaboré avec l’ensemble des acteurs de la filière prend en compte toutes les pistes pour enrayer ce phénomène. Une meilleure orientation et connaissance des métiers, l’aide aux apprentis et aux entreprises sont au cœur de cette relance. Je souhaite vivement que tous ensemble nous jouions collectif au service des jeunes » poursuit Hervé Morin.

« Je tiens à remercier tous les partenaires de la Région pour leur appui et contribution. Après neuf mois de consultations, la Région Normandie présente plus d’une vingtaine d’actions pour augmenter de 50 % le nombre d’apprentis d’ici 2021. Ensemble nous pourrons relever ce beau défi. Nos voisins allemands, par exemple, montrent que l’apprentissage peut être la voie privilégiée des jeunes vers l’emploi » précise David Margueritte, Vice-Président en charge de la formation et de l’apprentissage.

Le plan normand pour l’apprentissage a pour ambition de redonner toute sa place à l’apprentissage parmi les voies de formation initiale. L’enveloppe annuelle pour ce plan est estimée à 136 millions d’euros. Il sera présenté à l’Assemblée Plénière de la Région le 21 novembre.

https://www.facebook.com/david.margueritte.9/videos/10154536363494731/

 

David MARGUERITTE et Guy LEFRAND dans le Nord-Cotentin

guy-lefrand-david-margueritte-cotentin-normandie

Guy LEFRAND, Vice-Président de la Région Normandie en charge de l’aménagement du territoire, des relations avec les collectivités locales et de la ruralité, était dans le Cotentin ce vendredi 2 septembre à l’invitation de David MARGUERITTE.

Les deux vice-Présidents ont commencé la journée par une visite de 4h de l’établissement d’Areva la Hague, accueillis par la direction pour une « présentation passionnante de l’usine qui fait à plusieurs titres la fierté du Cotentin et du Département tout entier ».

Guy LEFRAND, Maire d’Evreux mais Cotentinais de cœur du fait de l’exercice de son activité professionnelle à Beaumont-Hague il y a 20 ans en tant que médecin généraliste, et David MARGUERITTE sont ensuite allés à la rencontre des Maires ruraux du Cotentin à Valognes pour des échanges de proximité, acceuillis par le Maire Jacques COQUELIN.

Réunis autour d’une table ronde, les élus représentant tout le territoire du Cotentin ont pu aborder les points concernant l’organisation territoriale, la contractualisation actuelle et son articulation avec la nouvelle politique contractuelle de la région, mais encore la programmation européenne à travers le FEADER, le programme LEADER et l’ingénierie territoriale.

Le choix de Valognes n’était pas anodin pour les maires ruraux qui ont fait du sujet de la consolidation du monde rural une priorité dans le débat.

Il s’agissait de définir ensemble les projets du vaste territoire du Cotentin, ce que va être la politique de la région en matière d’aménagement du territoire, comment elle va contractualiser avec les territoires en pleine cohésion avec le département, de trouver un point d’équilibre pour construire un territoire avec une ambition commune, des projets communs.

La Région dans le nord-Cotentin est représentée par le binôme urbain rural David MARGUERITTE Hubert LEFEVRE, qui ont beaucoup insisté sur l’importance de ces rencontres de proximité pour incarner l’action publique, dans le but de rendre des comptes et de co-construire les politiques publiques.

 

Réunion Inter-SCOT Sud-Manche

herve-morin-manche-normandie-interscot

Mercredi 31 août, réunion en présence du Président du Conseil Régional de Normandie Hervé MORIN, du Président du Conseil Départemental de la Manche Philippe BAS et des exécutifs du SCOT du Pays de Saint-Malo, du SCOT du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel et du Pays de Fougères, à Pleine-Fougères (Ile-et-Vilaine).

Présentation par les élus locaux normands et bretons des ambitions pour le territoire de la Baie du Mont-Saint-Michel, et discussion autour de l’accompagnement des collectivités locales.

Visite d’Orange Labs

david-marguerite-orange-caen-normandie

Visite ce jour d’Orange Labs, laboratoire d’excellence en Normandie pour l’entreprise Orange et qui fait notre fierté en employant 300 personnes à Caen. Présentation des dispositifs d’avenir et du système Orange Cash sur mobile (paiement mobile sans contact).

 

Cérémonie de remise des maillots distinctifs du Tour de France – Cherbourg-en-Cotentin

 

tour-france-david-margueritte-cotentin-normandie-cherbourg

 

A l’occasion de l’arrivée de la 2nde étape du Tour de France à Cherbourg-en-Cotentin (La Glacerie), le champion du monde Peter Sagan (Tinkoff) s’est imposé en haut des Rouges Terres et prend le maillot jaune de leader provisoire.

Un magnifique coup de projecteur pour notre territoire, avec 3 jours et 3 étapes sur le département de la Manche !

 

IMG_1902